Chesne (Le)

1 040 hab. (Chesnois), 2 387 ha dont 650 de bois, chef-lieu de canton du département des Ardennes dans l'arrondissement de Vouziers, 17 km au NNE de la ville. Situé au bord du canal des Ardennes, sur le seuil de partage où passait aussi la voie romaine de Reims à Trêves, le village bénéficie du grand lac-réservoir de Bairon (140 ha) qui l'alimente et qui avait été créé dans les années 1830 pour l'alimentation du canal des Ardennes, au passage du bassin de l'Aisne vers celui de la Meuse par la Bar; port de plaisance sur le canal, base de loisirs au bord du lac; silo de 2 Mq. Le Chesne a une section du collège public de Vouziers. La population communale diminuait depuis le 19e s., où elle avait dépassé les 1 600 hab., mais elle a repris 50 hab. de 1999 à 2008.

Le canton a 2 700 hab., 17 communes et 18 215 ha dont 4 466 de bois. Il est traversé du SE au nord par la large vallée de la Bar, un ancien cours de grande rivière aux fonds marécageux. Le reste est accidenté par les collines de transition entre crêtes préardennaises et craie champenoise. Dans la vallée de la Bar, 9 km au SE du Chesne, Brieulles-sur-Bar (230 Brieullois, 1 323 ha) exploite quelques tourbières. En face, sur le rebord de l'Argonne à Belleville-et-Châtillon-sur-Bar (360 hab. dont 40 comptés à part, 2 121 ha dont 650 de bois), communes fusionnées en 1974, les grands bâtiments du Centre départemental pour l'enfance sont issus d'un préventorium de 1930 et emploient 200 personnes; le Centre a essaimé dans le canton. La commune a perdu 60 hab. entre 1999 et 2008, mais par révision de la population comptée à part.

Au SO, un prolongement de la gaize d'Argonne porte la forêt de Boult-aux-Bois (150 hab., 1 520 ha dont 950 de bois) au SE, 11 km ENE de Vouziers; le village a été rendu célèbre par succès de la publication La Hulotte, consacrée aux animaux, oiseaux et insectes en tous genres et magnifiquement dessinée. Elle est l'œuvre du Groupe de Boult, né de l'initiative de quelques instituteurs, achetant en 1972 à Boult la maison forestière pour y installer un Centre d'initiation à la nature. Pierre Déom s'est consacré à la rédaction et à l'illustration de La Hulotte, qui a 160 000 abonnés, ce qui a amené à créer une petite société anonyme (Passerage) qui emploie 5 personnes. L'ensemble comprend, outre le Centre d'initiation, un Conservatoire de la nature, une Maison de la recherche et Connaître et protéger la nature (http://www.lahulotte.fr).