Chevigny-Saint-Sauveur

10 000 hab. (Chevignois) dont 170 à part, 1 211 ha dont 250 de bois, commune de la Côte-d’Or dans le canton de Dijon-2, à 8 km ESE de Dijon. Son finage est bordé à l’est par la large vallée humide de la Tille, longée près de la ville par la Norge; elle a ainsi des bois, notamment 400 ha de forêt aménagée au Bois de la Chambotte et au Grand Bois de Chevigny, et la base de loisirs et de plein air de la Saussaie. Elle est bordée à l’est par l’autoroute A 31, qui sert aussi de grande rocade. Entraînée dans l’expansion périurbaine de Dijon, la commune n’avait que 310 hab. en 1954, puis est passée à 1 400 en 1968, 5 600 en 1975, 8 200 en 1990; mais elle a perdu 430 hab. entre 1999 et 2008. Le maire est Lucien Brenot (UMP), médecin, ancien député.

Plusieurs zones d’activité vers le sud et une zone industrielle Est abritent des usines. Le japonais Koyo Steering (KSDSE, JTekt Automotive) fabrique des colonnes de direction pour automobiles sur un ancien site Peugeot, montant de 180 sal. en 2005 à 550 sal. en 2010. La firme pharmaceutique Urgo y regroupe ses installations dijonnaises sur un site où elle emploie 320 personnes. Les moutardes Amora-Maille ont également accru leurs effectifs locaux (240 sal., groupe Unilever). S'y ajoutent des fabriques de plastiques: flaconnages Euroflaco (120 sal., au groupe autrichien Alpla depuis 1997), plaques de vinyle Renolit-Ondex (ex-Solvay, 85 sal.), gaines de câbles Solvay-Benvic Soplachim (110 sal.); et des ateliers de métallurgie: mécanique CLM (45 sal., nucléaire), fonderie de non-ferreux MBO (Métaux Blancs Ouvrés, 45 sal.), fonderie d’aluminium Besson (35 sal.), tubes d'acier Aéraulique Construction (35 sal.).

Chevigny accueille aussi des entreprises tertiaires: supermarché Carrefour (55 sal.), les distributeurs alimentaires Pomona (160 sal.), Toupargel (40 sal.) et Selecta (automates de boissons, 60 sal.), la blanchisserie Elis (Pierrette, 35 sal.) ou les entreprises de travaux publics Eiffage (50 sal.), Dijonnaise de Voies ferrées (45 sal.), Screg (85 sal.), la collecte de déchets Sita (40 sal.); transports Conditionnement (55 sal.), Denoual (40 sal.), Uniroute (40 sal.), Libbra (35 sal.), Batrans (30 sal.), autocars Linck (Gabiot, 25 sal.), distribution de carburants TD (Thévenin-Ducrot, 45 sal.). L’ancien château abrite un centre de formation professionnelle, un parc et des lotissements; collège public, lycée général et technique; nouveau lotissement de haut niveau au Bois-du-Roi.