Chomérac

2 600 hab. (Choméracois) dont 140 à part, 1 894 ha, chef-lieu de canton du département de l'Ardèche dans l'arrondissement de Privas, 8 km au SE de la préfecture. La ville est dans la petite plaine drainée par la Payre, qui rejoint le Rhône au Pouzin; atelier de mécanique Suchier (50 sal.), lycée professionnel. Chomérac a eu 2 700 hab. en 1846, la moitié seulement dans les années 1930; sa population augmente depuis.

Le canton a 8 800 hab., 8 communes, 10 714 ha dont 961 de bois; il est limitrophe du département de la Drôme par le Rhône. Baix (830 Baixois, 1 739 ha), au bord du Rhône, 9 km à l'est du chef-lieu, a donné son nom au bief de dérivation de rive gauche, mais le barrage sur le Rhône porte le nom de Loriol et se trouve dans la commune du Pouzin; mécanique SACM Durand (55 sal.) et machines pour l'agro-alimentaire Durand (25 sal.). Baix aligne ses maisons au pied du gros relief de la forêt domaniale de Barrès. La route (N 86) et la voie ferrée de rive droite du Rhône ont du mal à se glisser entre ce relief et le Rhône. Baix a gagné près de 200 hab. de 1999 à 2005 (+23%). Saint-Julien-en-Saint-Alban (1 000 Julbansainois, 1 039 ha dont 372 de bois), 10 km au NE du chef-lieu et 9 km ENE de Privas, est le seul village du canton au bord de l'Ouvèze et de la N 104; il reste un centre textile actif avec Contifibre (fils synthétiques, 180 sal., italien), Payen (moulinage et fils synthétiques, 140 sal.), Milliken (tissus avec caoutchouc, 80 sal., états-unien); menuiserie (Proud, 25 sal.). La commune a gagné 170 hab. de 1999 à 2005. Saint-Symphorien-sous-Chomérac (710 hab., 786 ha) fabrique de matériel agricole Devès (45 sal.), métallerie Deko (35 sal.) et Saint-Lager-Brassac (680 hab., 1 537 ha dont 400 de bois) occupent le centre du canton, au NE et au SE de Chomérac. Saint-Lager a gagné 165 hab. de 1999 à 2005 (+25%); Saint-Symphorien n'avait que 220 hab. en 1954, 250 en 1975 et a gagné une trentaine d'habitants de 1999 à 2007. Au sud-ouest, les deux petits villages de Saint-Bauzile (190 hab., 705 ha), 5 km au sud du chef-lieu, et Rochessauve (310 Rochessauvains, 1 762 ha), 5 km au SO, appartiennent au Coiron qui les domine de ses tables nettement découpées. À Saint-Bauzile, dont le petit village est dominé par deux buttes-témoins du Coiron, CECA (groupe Total par Arkema) fabrique des filtres à diatomées (75 sal.). Rochessauve disperse ses maisons dans le haut vallon encaissé de la Payre, couronné par les corniches du Coiron, dont le relief monte à 800 m à l'ouest. Elle a gagné 80 hab. de 1999 à 2007 (+26%).