Clayes-sous-Bois (Les)

17 300 hab. (Clétiens, prononcer Clessiens), 611 ha dont 210 de bois, commune des Yvelines dans le canton de Plaisir, à l'est du chef-lieu. Le nom était seulement Les Clayes avant 1931. La pointe sud de la commune est occupée par la forêt domaniale de Bois-d'Arcy, terminée au nord par la petite avancée du bois de Diane, dont le joyau est un platane planté en 1556 (31 m de haut et 43 m d'envergure). Le reste est presque entièrement urbanisé, sauf à la corne nord-ouest au nord de la voie ferrée (le Colombier). La gare du Transilien Villepreux-les Clayes est dans la commune. Au nord-ouest, juste au sud de la voie, une grande zone industrielle est traversée par la D 11 à voies séparées (avenue Henri-Barbusse); le centre commercial Alpha-Park s'y est ajouté. L'aqueduc de l'Avre, enterré, traverse de part en part le secteur résidentiel.

La ville ouvre en 2009 un nouvel espace socioculturel Philippe Noiret; elle a deux collèges publics, un centre d'aide par le travail, un institut médico-éducatif et elle accueille un assez large éventail d'entreprises: informatique Bull (1 100 sal.), instruments scientifiques Ateq (200 sal.) et FGP (40 sal.), Ingénierie Cergi (100 sal.), électronique Hypertechnologies (Chelton, 50 sal.) et Meas (50 sal.), robinetterie Permaswage (100 sal.), fabrique de pompes (70 sal.) et négoce de matériel industriel Ingersoll Rand (100 sal.), négoces de matériel agricole Delaval (70 sal.) et d'optique Eschenbach (40 sal.), magasins Castorama (120 sal.), But (50 sal.), Boulanger (50 sal.) et Media Saturn (50 sal.), transport de voyageurs Stavo (40 sal.), blanchisserie Initial BTB (140 sal.). La commune n'avait que 310 hab. en 1911 et a entamé sa croissance après 1920, passant à 1 800 hab. en 1936, 6 100 en 1962, 17 200 en 1982; elle reste à ce niveau depuis.