Clefmont

210 hab. (Clefmontais), 1 933 ha, chef-lieu de canton de la Haute-Marne dans l'arrondissement de Chaumont, 30 km à l'est de la préfecture, sur le rebord du plateau dominant le Bassigny; château-prieuré, grande forêt avec arboretum. Elle a eu 450 hab. en 1876 et n'a cessé de se dépeupler depuis.

Le canton a 2 000 hab., 17 communes et 17 895 ha dont 4 021 de bois; il touche à l'est à la limite du département des Vosges. La partie occidentale est sur le plateau des calcaires bathoniens; passé son vigoureux talus et la vallée de la Meuse, la partie orientale s'étend sur le bas plateau des calcaires du lias et elle est traversée par l'A 31. Le village de Merrey (140 hab., 684 ha, 9 km SE de Clefmont), traversé par l’A 31, a une gare avec bifurcation ferroviaire où la société des eaux de Vittel a créé une plate-forme logistique (Michel, groupe Transalliance, 50 sal.). Daillecourt (80 hab., 737 ha), 2 km au sud de Clefmont, abrite les charpentes métalliques Constru'Métal (30 sal.).

Breuvannes-en-Bassigny (750 Breuvannais, 4 855 ha dont 869 de bois, 8 km à l'est de Clefmont), qui inclut la butte-témoin du Haut Mont (426 m), a une église classée du 16e s. où se donnent des concerts; le village eut jadis une réputation dans la fabrication de cloches, de limes et de rouets; musée; centre d'aide par le travail pour handicapés. , mécanique Ros-Tan (25 sal.). La commune, limitrophe du département des Vosges, a intégré en 1972, Meuvy à l'ouest et Colombey-les-Choiseul au sud-est, et ainsi une fraction de l’ancien aérodrome militaire de Damblain (Vosges) et même une part de la forêt domaniale de Morimond tout à l'est; elle a perdu une quarantaine d'habitants de 1999 à 2008. Un alignement de chemins signale à Meuvy le passage de l'ancienne voie romaine de Langres à Trêves.