Cléon

5 700 hab. (Cléonnais), 647 ha, commune de Seine-Maritime dans le canton de Caudebec-lès-Elbeuf, sur la rive droite de la Seine au sud de Rouen, dans la partie septentrionale d’un étroit et long lobe de méandre de la Seine qui fait face à Elbeuf. C’est le site qu’a choisi, dans son processus de décentralisation soutenu par l’État, la firme Renault pour y installer l’une de ses principales usines, inaugurée en 1958; elle emploie 4 250 salariés (5 260 en 2005) et fabrique surtout des moteurs et des boîtes de vitesse pour Renault et ses clients. À côté se trouve une fonderie d’acier travaillant principalement pour l’automobile (Fonderie de Normandie, 300 sal.); elle a été reprise par Renault en 2011 après être passée après 1999, sous d'autres noms, par une filiale de Fiat (Texsid), puis le fonds états-unien Questor, puis l'allemand Bavaria.

Des sous-traitants complètent l’ensemble, notamment pour le nettoyage industriel (Sodi 130 sal., groupe Onyx) ou la cantine (Avenance, 30 sal.); mécanique Endel (groupe Suez, 60 sal.), ingénierie Segula Automotive (30 sal.); installations électriques Spie (170 sal.), Clemessy (40 sal.) et Snef (30 sal.); magasin d’habillement Melman (30 sal.), quelques petits établissements de travaux publics, bâtiment et transports; traitement de déchets Sita (25 sal.), travail temporaire Alliance MP (65 sal.), immobilier Bias (20 sal.). La ville a un collège public; sa population était de 500 hab. dans les années 1930; elle est passée à 1 300 en 1962, 5 100 en 1975, 6 100 en 1999, puis a diminué de 400 hab.