Clohars-Carnoët

4 130 hab. (Cloharsiens), 3 678 ha dont 660 de bois, commune du Finistère dans le canton de Quimperlé. Elle occupe la partie méridionale du canton, à l'ouest de la Laïta, dont une petite partie de la forêt de Carnoët. Elle borde le littoral entre la petite station du Pouldu à l'est, à l'embouchure de la Laïta, qui fut le deuxième site des peintres de Pont-Aven, et celle de Doëlan à l'ouest, où se trouvent deux phares, un petit port de pêche et une conserverie Capitaine Cook (120 sal.). Le cidre local est apprécié. Les ruines de l'ancienne abbaye Saint-Maurice se visitent au bord de la Laïta, ainsi que le parc animalier des Quinquis. Le séjour de Gauguin et d'autres peintres est valorisé dans l'auberge-musée de Marie Henry; un moulin à marée a été remis en état. La population communale augmente un peu depuis 1975 (3 300 hab.), gagnant encore 170 hab. de 1999 à 2008; mais elle avait dépassé 4 500 hab. en 1911.