Coignières

4 400 hab. (Coigniériens), 827 ha dont 300 de bois, commune des Yvelines dans le canton de Maurepas à l'ouest du chef-lieu. Le nom vient du cognassier. La ville est sur le plateau de Beauce, traversé par la N 10 et la voie ferrée vers Chartres, encadrées de zones d'activités, dont la zone industrielle des Marais. L'habitat reste ramassé autour de l'ancien centre, à l'est, où fut longtemps un relais de chevaux. Vers l'ouest subsistent le grand bois des Hautes-Bruyères et le château. Coignières avait 400 hab. au début du 20e siècle, 540 en 1936; sa population est passée à 1 000 en 1968, 3 800 en 1982, et n'a que modérément augmenté depuis.

Coignières a une gare, un collège public, une maison de retraite. Elle accueille de nombreux entrepôts et magasins d'entrée d'agglomération, mais peu d'entreprises de taille moyenne ou grande.Les principaux établissements sont ceux des appareils médicaux Elcea (30 sal.), l'ingénierie Atsi (35 sal.), les travaux publics Eiffage (45 sal.), TPY (15 sal.) et BTI (40 sal.), un centre d'exploitation France-Télécom (50 sal.), et quantité de négoces et services: maisons France-Confort (50 sal.) et Batip (35 sal.), nettoyages Samsic (490 sal.), Serviclean (200 sal.) et Vitronet GSI (150 sal.), gardiennage ASP (45 sal.), location de vêtements de travail MAJ (40 sal.), restauration collective La Salamandre (Sogepare, 50 sal.), négoces alimentaires la Ferme du Pont des Landes (60 sal.), de pièces pour automobiles Autobacs (40 sal.), de pièces en caoutchouc Day (40 sal.); publicité SFDD (45 sal.), Mediapost (75 sal.), Adrexo (50 sal.); magasin Castorama (180 sal.); location de véhicules Leaseway (100 sal.), Semat (50 sal.), Saint-Cyr Location (50 sal.), SIT (35 sal.): gestion d'archives Recall (160 sal.).