Colayrac-Saint-Cirq

3 000 hab., 2 136 ha dont 277 de bois, commune de la banlieue ouest d’Agen (Lot-et-Garonne) à 4 km de la ville sur la rive droite de la Garonne (canton d’Agen-Nord); nautisme; maison bioclimatique en forme de dôme à larges vitrages, par l’architecte Jean-Francis Séguinel; gare, transports Beade (65 sal.), menuiserie métallique et serrurerie Garrigues (110 sal.), constructions Masini (25 sal.), informatique QSP Systems (35 sal.). La population croît depuis 1930 (1 300 hab.), mais lentement depuis 1975; elle a tout de même gagné 180 hab. de 1999 à 2008. Le village de Colayrac est dans la plaine alluviale et touche à la rive droite de la Garonne, son habitat s'étire dans toute la commune le long de l'ex-N 113.

En amont, le coteau de Garonne se rapproche du fleuve et la limite commuale va jusqu'au confluent du Courbarieux, qui coule au fond du vallon de Vérone, incluant le hameau de Courbarieux. Au pid du coteau de Garonne, trois routes et la voie ferrée sont flanquées de maisons dans le quartier de Saint-Jean-de-Vigouroux, qui forme une proche banlieue d'Agen. Le finage inclut au nord des éléments de plateau et de serres de part et d'autre de la vallée encaissée de la Ségone, qui débouche sur la Garonne en amont du village; château Tuquet à l'est, châteaux Tourtarel et de Franc sur le haut du versant droit de la Ségone. L'ancien village de Saint-Cirq est au pied du coteau de Garonne, proongé vers le sud par le hameau de Sablou. À l'ouest, le cours du Bourbon fixe la limite de la commune.