Combourg

5 600 hab. (Combourgeois), 6 365 ha dont 343 de bois, chef-lieu de canton d’Ille-et-Vilaine dans l’arrondissement de Saint-Malo, 36 km SSE de Saint-Malo et 40 km au nord de Rennes. À la fois «petite cité de caractère» et «village de charme», Combourg est surtout connu par le puissant et sévère château fort à quatre tours qu’acquit en 1761 le père de Châteaubriant, et qui fut réaménagé au 19e s., avec de beaux jardins. Le bourg est au centre d’un petit pays rural qui est longtemps passé pour conservateur, voire attardé.

Il a conservé d’anciennes maisons, mais s’est doté de quelques entreprises; AES-Chemunex fabrique des tests médicaux et vétérinaires (170 sal.); menuiserie Grinhard (30 sal.), bétons Combourg Préfa (55 sal.); hypermarché U (140 sal.) et Intermarché (35 sal.); transport par autocars des Voyages Bellier (45 sal.). La ville a un collège public et un privé, un lycée public de 400 élèves; clinique (12 lits). La population augmente depuis le creux des années 1950 (4 300 hab.) et a encore gagné 600 hab. de 1999 à 2008, mais elle avait frôlé les 6 000 hab. en 1880.

Le canton a 13 800 hab. (11 700 en 1999), 10 communes, 20 304 ha dont 1 646 de bois; tout à l’ouest, où passe la route de Rennes à Saint-Malo et où se trouve Saint-Pierre-de-Plesguen, il confine au département des Côtes-d’Armor. Lanhélin (890 hab., 643 ha), 8 km au NO de Combourg, exploite le granite; la commune s’orne d’un «jardin de granite» de pierres sculptées et d’un musée d’animaux naturalisés dans un parc de 10 ha (Cobac-Parc), qui accueille 115 000 visiteurs par an; carrières Socal (25 sal.) et taille de pierres HIgnard Granits (20 sal.). La commune a gagné 260 hab. de 1999 à 2008 (+41%).

Bonnemain (1 300 Bonnemainésiens, 2 377 ha), 6 km au nord de Combourg, a gagné une centaine d'habitants dans le même temps; elle accueille une école d’agriculture et l’usine Delta-Doré (470 sal.), spécialiste de l’électronique pour bâtiments (domotique). Meillac (1 660 hab., 3 221 ha dont 201 de bois) est à 5 km à l’ouest de Combourg; la commune avait eu plus de 2 400 hab. à la fin du 19e s. mais sa population ne diminue plus depuis 1975 et a même augmenté de 270 hab. entre 1999 et 2008. Trémeheuc (360 hab., 605 ha), 4 km au NE de Combourg, a reçu en 2008 un parc de six éoliennes Vestas de 90 m (12 MW, 30 GWh) au nord de la commune. Le canton et celui de Tinténiac constituent la communauté de communes de la Bretagne romantique (24 communes, 29 000 hab.).