Combs-la-Ville

21 800 hab. (Combs-la-Villais) dont 220 à part, 1 448 ha, chef-lieu de canton de Seine-et-Marne dans l'arrondissement de Melun, 16 km au nord-ouest de la préfecture. L'Yerres fixe la limite nord de la commune, qui en suit les méandres à la limite du département de l'Essonne. La ville, fleurie (trois fleurs), a plusieurs parcs arborés côté sud, dont le Bois l'Évêque, et conserve les châteaux de la Fresnaye, des Marronniers, du Chêne; elle englobe à l'ouest une partie de la forêt de Sénart; le grand parc d'activités Parisud est au sud-ouest. La commune n'avait que 500 hab. au début du 19e s. et n'a guère cessé de se peupler depuis: 1 100 hab. en 1900, 2 800 en 1954, puis 6 000 en 1965, 11 100 en 1975, 20 000 en 1990, mais le nombre des habitants tend à plafonner depuis. Le maire est Guy Geoffroy, député UMP, proviseur.

Combs a deux collèges et deux lycées publics dont un professionnel, une maison de retraite. La commune accueille la Francilienne à sa limite sud et est, avec trois échangeurs. Une gare du RER est au nord-ouest, près de la limite de Quincy-sous-Sénart. L'activité est surtout orientée vers la logistique, notamment avec les transports Samada (120 sal.) et ABC (70 sal.), les entrepôts Logidis du groupe Carrefour (370 sal.), les travaux publics routiers Eurovia (780 sal.). Elle héberge en outre la Société Générale (banque, 60 sal.), les négoces alimentaires EDA (95 sal.), de produits pour animaux de compagnie Rolf C Hagen (60 sal.), la vente par correspondance Ongodo (110 sal.), un centre d'appels Prest Anim (180 sal.), le gardiennage Securifrance (570 sal.).

Le canton a 49 000 hab., 4 communes, 5 405 ha; les autres communes sont Lieusaint, Moissy-Cramayel et la petite Réau (980 Réaltais, 1 332 ha), qui est à 7 km au sud-est du chef-lieu. Son finage est traversé par l'A 5a et l'A 5b qui forment l'A 5 juste au sud, et par la ligne du TGV de Lyon. Réau a une église inscrite; le château du Plessis-Picard (18e-19e s.) est à l'angle sud-ouest, le hameau d'Ourdy à l'ouest, la ferme Galande, avec parc et douves, au nord-est. Le golf de la Croix des Anges (9 trous) est au centre du finage. Au sud-est, l'usine de la Snecma (3 200 sal.) de l'aérodrome de Melun-Villaroche déborde sur la commune; elle a pour voisines les constructions aéronautiques Hispano-Suiza (860 sal.); ingénierie Teuchos (45 sal.), mécanique Durual (45 sal.). Réau a une maison de retraite et reçoit en 2010 un nouveau centre de détention de 800 places. La population augmente depuis les 420 hab. de 1962; elle était à 700 hab. en 1999.