Comtat (le)

ou Comtat Venaissin, contrée du Vaucluse autour de Carpentras, qui en fut le chef-lieu. Le Comtat correspond à la plaine de rive gauche du Rhône, entre les cours de l'Ouvèze et de la Durance, et à son encadrement de reliefs: massif des Dentelles de Montmirail au nord, pentes du Ventoux au nord-est et des monts de Vaucluse à l'est, du Luberon au sud. La plaine est très peuplée et abondamment irriguée; ses paysages sont marqués par les haies destinées à protéger les cultures du mistral et de l'évaporation excessive. Elle s'est assez tôt orientée vers les cultures intensives de fruits, de légumes et de quelques plantes aromatiques ou tinctoriales, comme la garance qui apporta des richesses dans la première moitié du 19e s. (v. Althen-des-Paluds). Le chemin de fer permit de développer les marchés, l'irrigation à partir du canal de Carpentras d'augmenter les rendements, et la latitude facilita l'orientation vers la production de primeurs. Le Comtat put ainsi surmonter la crise du phylloxéra, avant que soit reconstitué un vignoble orienté vers la qualité (côtes-du-rhône, côtes-du-ventoux, côtes-du-luberon), tandis que la vogue récente de l'huile d'olive entraîne un renouveau de l'oléiculture. Le Comtat est aussi réputé pour ses truffes.

Le gentilé du Comtat est Comtadin. Le nom est celui d'un ancien comté, à l'origine marquisat de Provence sous le nom de comté de Venasque, cité qui, un peu oubliée de nos jours, fut le refuge des évêques de Carpentras en temps d'invasion, et dont dérive l'adjectif Venaissin - le sujet est source d'obscures controverses, prétendant rattacher le mot à un improbable «avignonnais» qui n'a pas plus de sens géographique qu'historique. Le comté appartint un temps au comte de Toulouse puis au roi de France son héritier, qui en fit cadeau à la papauté en 1274; il était distinct d'Avignon, quoique également domaine pontifical jusqu'en 1791; il comprenait une enclave en Provence (Bonnieux) et deux en Dauphiné (Bollène et Valréas), mais n'incluait pas la petite principauté d'Orange, devenue possession des Nassau de Hollande et rattachée à la France en 1713. L'enclave de Valréas a curieusement été conservée par les Révolutionnaires au sein du département de la Drôme, et n'a jamais été remise en question depuis.

La communauté d'agglomération Ventoux-Comtat Venaissin est un groupement intercommunal du Vaucluse qui rassemble 25 communes et 60 600 hab. autour de Carpentras, où est le siège. La communauté de communes des Sorgues du Comtat est un autre groupement intercommunal du Vaucluse rassemblant 4 communes, 28 300 hab. et siégeant à Monteux. Le Comtat forme aussi une «petite région agricole» de 34 communes, couplée à une autre qui groupe 20 communes des Bouches-du-Rhône.