Connerré

3 000 hab. (Connerréens), 1 660 ha dont 299 de bois, commune de la Sarthe dans le canton de Montfort-le-Gesnois, 6 km à l'est de celle-ci sur la rive gauche de l'Huisne. La ville a bénéficié de sa situation de relais à 26 km du Mans sur la route de Paris, d'un environnement actif dans les élevages et de sols qui en ont fait au 19e s. un centre de poterie, ainsi que des brillantes initiatives d'Albert Lhuissier, inventeur de la production industrielle de charcuterie, portant loin la réputation des «rillettes du Mans». La bourgade partage avec sa voisine Beillé une gare sur la voie ferrée de Paris, qui est aussi le point de départ du chemin de fer touristique qui mène à Bonnétable par Tuffé (18 km); elle bénéficie d'un collège public.

Les principales entreprises sont toutes dans la charcuterie industrielle et les plats cuisinés et conserves mais ont connu des concentrations; il reste Prunier (Goût et Tradition, 100 sal.), Les Sarthoises (50 sal.), et Christ (90 et 40 sal.), venu d’Alsace et qui fait notamment des choucroutes… mais a été vendu en 2011 au suisse Reitzel; la plus grande est Bahier (coopérative Socopa) à Sceaux-sur-Huisne à 7 km au NE dans le canton de Tuffé, qui a d’ailleurs repris à Connerré, puis fermé, l’atelier des Sarthoises; de plus petites entreprises ont fermé en ces dernières années. Connerré a aussi un Intermarché (100 sal.). La population communale a assez peu changé du milieu du 19e s. à 1999, mais a gagné 370 hab. de cette date à 2009.