Corniche angevine (la)

nom donné au coteau de rive gauche du Val de Loire, entre Rochefort-sur-Loire et Chalonnes-sur-Loire, et à l'interfluve entre le Louet, qui longe ce coteau, et le Layon qui s'enfonce un peu au sud. Le relief est soutenu par une barre de grès dévoniens accompagnée de terrains schisteux et houillers du carbonifère dont les charbons ont été exploités: la mine des Malécots, sur le territoire de Chaudefonds-sur-Layon, était encore active en 1964; les hameaux de La Haie-Longue et d'Ardenay dans la même commune sont classés, et la chapelle des mineurs (Sainte-Barbe), d'où l'on a un panorama étendu (table d'orientation), a été restaurée.