Cornouaille

partie SO de la péninsule bretonne, correspondant assez bien à l'arrondissement de Quimper, mais allant toutefois jusqu'à Daoulas et Plougastel au nord, et s'étirant vers l'est dans le centre-ouest de la Bretagne. Elle était jadis réputée plutôt pauvre par rapport au Léon et au Trégor, ce qui a pu contribuer à la promotion de Quimper comme préfecture. Le nom, qui est toujours au singulier et se distingue ainsi de la péninsule anglaise, mais a été importé de celle-ci, est repris entre autres par la communauté de communes de Concarneau-Cornouaille.

Un pays de Cornouaille, installé en 2002, groupe 95 communes et 317 800 hab. (254 200 ha), ce qui en fait le 3e de Bretagne par la population, après Rennes et Brest. Il occupe toute la partie méridionale du Finistère, de Châteaulin et du Cap Sizun à Quimperlé, associant 9 communautés de communes et la communauté d'agglomération de Quimper, soit l'arrondissement de Quimper plus les environs de Châteaulin.

Le pays historique (Bro Gernev en breton) est plus étendu en Bretagne centre-occidentale et ne compte pas moins de seize petits pays traditionnels, qui se distinguent surtout par des façons de coiffes, de costumes et de danse: Plougastel-Daoulas, Kernevodez, Crozon, Rouzic («rouge») au nord; Cap Sizun, Penn Sardin, Bigouden, Glazik («bleu») et Aven au sud; Bidar, Dardoup, Chtou, Poher, Fisel, Fanch et Calanhel dans les «montagnes» - plus des variantes comme le Porzay et les pays Melenig («jaune») et Duig («noir»).