Corse (Haute-)

département (code 2B) de 4 666 km2, 236 communes, 30 cantons et 3 arrondissements, ayant pour chef-lieu Bastia. Il occupe la moitié nord-orientale de la Corse, et correspond sensiblement à l'ancien Cismonte. Les sous-préfectures sont Corte et Calvi. Le président du Conseil général est Paul Giaccobi, élu de Venaco, député du parti radical de gauche. Le département a pour députés P. Giaccobi et Émile Zuccarelli, maire de Bastia et ancien ministre (radical de gauche); et pour sénateur François Vendasi, entrepreneur et maire de Furiani, du groupe du Rassemblement démocratique et social européen.

Plus étendue et plus peuplée que l'autre département, mais bien plus morcelée (deux fois plus de communes), la Haute-Corse a des résultats économiques par tête et par emploi plus faibles, et même un produit global un peu inférieur. Sa population, en revanche, est plus dynamique, surtout autour de Bastia et de Corte: le département avait 161 000 hab. en 1975, 131 600 en 1990, mais était remonté à 141 600 en 1999. Les estimations récentes donnent 148 000 hab. début 2004. La Haute-Corse accueille plus de touristes que la Corse-du-Sud, au moins par bateau; elle bénéficie de l'attractivité de Calvi-Balagne d'un côté, de celle du Cap Corse et du littoral au sud de Bastia jusqu'à la Costa Verde de l'autre, ainsi que de l'université de Corte. La situation est plus difficile sur les hauteurs accidentées de la Castagniccia et du Fium'Orbu, et dans la plaine d'Aléria.