Courcelles-lès-Lens

6 200 hab. (Courcellois), 556 ha, commune du Pas-de-Calais dans le canton de Leforest, 4 km au sud-ouest du chef-lieu. Son territoire est borné au nord par le canal de la Deûle et traversé par la N 43 et par l’A 21. La ville a eu des cités minières et deux puits de l’ancienne fosse 7 de la Compagnie de l’Escarpelle, frappée par un coup de grisou qui fit 9 morts en 1929. Elle a un collège public, une base nautique et une halte nautique avec fête de l’Eau dans l’ancienne gare d’eau réaménagée, maison de retraite médicalisée (45 sal.).

L'activité a été très affectée en 2003 par la fermeture brutale de l’usine Metaleurop (groupe Glencore) partagée avec Noyelles-Godault. La commune accueille une métallerie (Defrancq, 40 sal.) et une menuiserie (Sapiso, 45 sal.), un magasin Auchan (150 sal.), un Intermarché (25 sal.), un centre Leclerc de location de voitures (35 sal.), les constructions Moretti (75 sal.) et les carrelages et revêtements Ardeco (35 sal.). La commune avait 750 hab. au milieu du 19e s., et croît depuis les années 1880. Sa population a atteint 2 800 hab. en 1911, 5 400 en 1954, et a culminé à 6 300 hab. en 1990, mais elle a perdu des habitants au cours des années 1990 avant de se stabiliser.