Cuers

8 300 hab. (Cuersois), 5 053 ha dont 2 500 de bois, chef-lieu de canton du département du Var dans l'arrondissement de Toulon, 20 km au NE de la préfecture. Le bourg est dans la partie externe de la dépression périphérique des Maures; il a quelques restes d'un aqueduc, des anciens remparts, de portes de ville et de vieilles maisons; château Pessonneaux, orgues. Un camp préromain et le Castellas de Cuers sont sur le relief au sud-ouest de la ville. Celle-ci est desservie par la route vers Brignoles qui emprunte le vallon de la Foux, la N 87 et l'A 57 avec échangeur, la voie ferrée. Le château Font-Freye est dans la plaine vers Pierrefeu; il fait partie d'un domaine viticole acquis par la maison de champagne Vranken en même temps que les vignobles de Listel. Le finage est dominé au nord-ouest par la Barre de Cuers, qui monte à 705 m.

Cuers a un collège public et un privé, un lycée professionnel privé, une maison de retraite; meubles de cuisine Meublex (Culina, 40 sal.); magasins Intermarché (35 sal.), Atac (35 sal.) et Casino (25 sal.), négoces alimentaires Primo (40 sal.) et Rampal (35 sal.); nettoyage Gis (80 sal.), gardiennage Azur Sécurité (45 sal.); maçonnerie La Valettoise (35 sal.), installations électriques Degreane (60 sal.), horticulture (Nirp, 25 sal.). L'aérodrome de Cuers-Pierrefeu est entièrement dans la commune de Pierrefeu. Cuers a eu plus de 5 000 hab. au début du 19e s., puis est descendue jusqu'à 3 000 en 1911, avant de connaître une nouvelle croissance qui l'a portée à 4 300 hab. en 1954, 6 600 en 1982. Elle avait 300 résidences secondaires en 1999. Le canton a 18 200 hab., 4 communes, 17 121 ha dont 9 519 de bois. Les trois autres communes sont Pierrefeu-du-Var, Puget-Ville et Carnoules.