Cuges-les-Pins

3 800 hab. (Cugeois), 3 881 ha dont 3 000 de bois, commune des Bouches-du-Rhône dans le canton d’Aubagne-Est, 13 km à l’est du chef-lieu. Le village, apparu au début du 16e s. au près du château de Glandevès, est dans une petite plaine, correspondant à un poljé karstique, dominée par la Sainte-Baume au nord, dont la crête dépasse ici 1 000 m, et les Barres de Castillon au sud (503 m). La commune accueille parc d’attractions OK Corral (90 sal.) au sud-est; elle a 56 ha de vignes et une ancienne cave coopérative. On y a cultivé des câpres du 18e au début du 20e s.; il en reste quelques parcelles. La nécropole nationale de Signes signale le massacre de plusieurs dizaines de résistants et témoins par les Allemands en juillet et août 1944. La mention «les Pins» est de 1923. La commune, qui avait plus de 1 800 hab. dans les années 1830, était descendue à 720 en 1936; sa population augmente depuis; elle a dépassé les 2 000 hab. en 1984 et a gagné encore un millier d’habitants entre 1999 et 2007, soit un quart, passant ainsi à 4 700 hab. (sdc).