Dabo

2 720 hab. (Daboisiens), 4 812 ha dont 4 022 de bois, commune de la Moselle dans le canton de Phalsbourg, 17 km au sud du chef-lieu, à 480 m. La bourgade occupe une échine du plateau de grès vers 500 m et elle est dominée par le rocher de Dabo (647 m), site de visite réputé et très aménagé, mais plus de passage que de séjour. Elle fut d’abord alsacienne, et dotée d’un château fort, rasé en 1679. Le nom allemand fut Dagsburg. La commune est bien à l’ouest de la crête principale des Vosges, mais dans le haut bassin de la Zorn, qui file en Alsace par la trouée de Saverne.

La route qui vient de la vallée de la Zorn traverse la crête par le col de Volsberg (652 m), 9 km à l’est de Dabo par la route (4 km à vol d’oiseau); elle dessert le haut village de la Hoube, qui est dans la commune, et mène à Wangenburg et Wasselonne en Alsace. Un troisième village, Schaferhof, est au contraire en contrebas, à l’ouest de la commune un peu au-dessus de la Zorn. La crête atteint 811 m au Rosskopf, un peu au sud, et 900 m à l’extrême sud près du Baerenberg, qui est en Alsace. La chapelle érigée sur le Rocher, de style néoroman, ne date que de 1892.

La commune a 220 résidences secondaires (15% des logements, deux petits gôtels, un camping de 40 places.; travaux publics Lingenheld (220 sal.), menuiserie InterDécor (35 sal.), autocars Spreng (20 sal.). La populaiion a atteint les 2 000 hab. en 1931 et a culminé à 3 000 en 1968 mais décline depuis; elle a perdu 110 hab. de 1999 à 2008.