Dambach-la-Ville

2 000 hab. (Dambachois), 2 883 ha dont 1 313 de bois et 518 de vignes (record départemental), commune du Bas-Rhin dans le canton de Barr, 8 km au NNO de Sélestat, au pied des Vosges sur la Route des vins; Dambach signifie «rivière des sapins». Classée dans les «villages de charme» et les plus titrés des villages fleuris, c’est une ancienne ville épiscopale, fortifiée au 14e s., qui bénéficia d’une notable industrie textile. Il lui en reste une fabrique de chaussettes Labonal (110 sal., 5 millions de paires par an), reprise par des cadres à la firme Kindy en 1999 et établie dans la plaine au croisement de la N 422 et de la D 210. Mais la population de la première moitié du 19e siècle dépassait nettement les 3 000 hab. (3 500 hab. en 1851) et s’est lentement érodée depuis.

Après les replis de la bonneterie, la ville s’active aujourd’hui à l’accueil touristique et à la vigne: avec 518 ha déclarés, ses vignerons ont un record départemental; le grand cru Frankstein couvre 56 ha; caves Ruhlmann-Schutz (25 sal.). Outre une chapelle romane et un hôtel de ville du 16e s., la commune inclut les ruines du château et la forêt domaniale du Bernstein (donjon et restes des 13e-15e s.) et un beau patrimoine de maisons anciennes et de remparts. Le territoire communal monte à 682 m et s’étend assez loin vers l’ouest aux abords de Thannvillé. Il est également très étendu dans la plaine où il atteint à l’est l’autoroute A 35 et sa connexion avec la N 83, bien au-delà de la très rectiligne N 422.

Le village ancien est très tassé autour de l’anneau interne qui entoure l’église et l’hôtel de ville; les quartiers de pavillons se sont établis dans la plaine autour de la gare. Dambach-la-Ville a de nombreux commerces, un collège public; maçonnerie Kempf (40 sal.), viandes et surgelés Damien de Jong (50 sal.), coopérative agricole. L’accès autoroutier, à la limite orientale de la commune, a conduit à l’installation d’une plate-forme de distribution des magasins Ed (groupe Carrefour) sur 6 ha, de 170 salariés. La commune est le siège de la communauté de communes de Bernstein et de l’Ungersberg (7 communes, 5 400 hab.).