Damelevières

3 040 hab. (Damelibairiens), 812 ha dont 369 de bois, commune de Meurthe-et-Moselle dans le canton de Bayon, 10 km au SO de Lunéville sur la rive gauche de la Meurthe, 24 km au SE de Nancy. La ville est soudée à sa voisine de l’est Blainville-sur-l’Eau; c’est une ville de cheminots, marquée par la gare de triage sur la voie Paris-Strasbourg, et la bifurcation vers Épinal; cartonnages Epact (35 sal.), entretien de voies ferrées Formoni (35 sal.). Au nord, la commune occupe une part de la forêt de Vitrimont. Elle n’avait encore que 690 hab. en 1911; elle est passée à 1 500 dès 1922 et a culminé à 3 250 en 1962; elle s’est dépeuplée ensuite, mais vient de reprendre 210 hab. entre 1999 et 2008. Le nom évoque à l’origine une sainte Livaria.