Domrémy-la-Pucelle

150 hab. (Domrémois), 899 ha dont 599 de bois, commune du département des Vosges dans le canton de Coussey, 4 km au nord du chef-lieu à 10 km au nord de Neufchâteau, sur la rive gauche de la Meuse un peu en amont du confluent avec le Vair. C’est là que Jeanne Darc naquit en 1412; on y a restauré et on y entretient ce qui est supposé être sa petite maison familiale, acquise par le département en 1818, et dont la façade date de 1431; un «centre johannique» a été construit aux abords et sert de musée; 2 km au sud dans les bois sur le plateau, une basilique du Bois Chenu a été érigée de 1881 à 1926, à l’endroit présumé où elle est censée avoir entendu des voix. La commune avait plus de 300 hab. entre 1806 et 1866, et encore autour de 1900, et a lentement décliné depuis.

«Vers les confins du pays Champenois,

Où cent poteaux marqués de trois merlettes,

Disaient aux gens: En Lorraine vous êtes,

Est un vieux bourg peu fameux autrefois;

Mais il mérite un grand nom dans l’histoire,

Car de lui vient le salut et la gloire

De fleurs de lys & du peuple Gaulois.

De dom Rémy chantons tous le village,

Faisons passer son beau nom d’âge en âge.

O Domrémy! tes pauvres environs

N’ont ni muscats, ni pêches, ni citrons,

Ni mine d’or, ni bon vin qui vous damne;

Mais c’est à toi que la France doit Jeanne.»

VOLTAIRE, La Pucelle d’Orléans, chant 2.