Eckbolsheim

6 500 hab., 533 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Mundolsheim, membre de la Communauté urbaine de Strasbourg, 5 km à l’ouest du centre-ville; le nom vient du patronyme Agebald. Le finage est limité au sud par l’ancien canal de la Bruche. Il s’étend assez loin vers le nord pour être traversé par l’A 351, très fréquentée et sur laquelle il partage un échangeur avec Wolfisheim, et pour accueillir une zone d’activités et le Zénith de Strasbourg. La population croît nettement: 2 200 hab. en 1906, 3 500 en 1954, 4 200 en 1975; elle a gagné près de 500 hab. entre 1999 et 2007. La ville a un collège public, une zone d’activités de 36 ha et un très grand complexe sportif polyvalent.

L’activité est de type banlieue et surtout tertiaire: nombreux bureaux récents et sociétés de service comme Loomis (groupe Securitas,120 sal.); nettoyages Sin et Stes (250 sal.) et Sonetmo (120 sal.); négoces de matériel dentaire W&H (90 sal.), d’articles de sports Transhumance (40 sal.), d’articles de cuir Difac (50 sal.), de matériel de climatisation Fritec (35 sal.), de quincaillerie Socomenal (35 sal.), d’articles de bureau Stabilo (45 sal;), de matériel pour le traitement des eaux Prominent (45 sal.), de matériel électrique Sadamec (35 sal.); mobiliers métalliques Bruynzeel (35 sal.); informatique Caldera (30 sal.), installations électriques Eurotechnic (35 sal.).