Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière

2 030 hab. (Éclaronnais), 5 424 ha dont 2 126 de bois, commune de la Haute-Marne, chef-lieu du canton de Saint-Dizier-Ouest, sur la Blaise à 10 km au SO de la ville. Elle résulte d'une double fusion de communes (1972 et 1974), qui a fait passer la population de 1 500 à 2 000 hab. Son territoire occupe tout le SO du canton et les rives orientales du lac du Der. Celui-ci est alimenté par un canal de dérivation de la Marne allant de Saint-Dizier à Éclaron. Braucourt est dans une clairière forestière au sud du lac à 7 km d'Éclaron, Sainte-Livière au nord du lac, à l'ouest d'Éclaron.

Le port et la presqu'île de Nemours (yacht-club et école de voile) sont proches de Sainte-Livière, la base de loisirs et plein air avec école de voile sur la presqu'île de Champaubert est à Braucourt, qui a aussi une héronnière avec observatoire. Le village d'Éclaron est encadré par la forêt du Der au sud-ouest, celle du Val à l'est; il est le terminus du chemin de fer touristique de la vallée de la Blaise. La commune a quelques ateliers, dont la fabrique de palettes et caisses Technipal (30 sal.); transports Mory (30 sal.); mais la distillerie d'alcool de betteraves a fermé en 2002; église classée (gothique flamboyant) au village principal.

Le canton de Saint-Dizier-Ouest a 9 communes, 10 600 hab. et 12 240 ha; il est limitrophe du département de la Marne et inclut au nord les communes de Perthes et Villiers-en-Lieu, ainsi que l'aérodrome de Saint-Dizier. Perthes (580 Perthois, 1 308 ha) est dans la plaine alluviale de la Marne, et limitrophe du département de la Marne; le village est au bord du canal et de la N 4. C'est le lieu éponyme de la contrée du Perthois; sa population a diminué de 60 hab. entre 1999 et 2008; viandes Champagne-Lorraine (60 sal.), transports Chatelot (45 sal.), panneaux de bois Noisette (35 sal.); église classée (12e-13e s.).

Villiers-en-Lieu (1 620 Villarais, 1 290 ha) est à 5 km au NO de Saint-Dizier à la limite du département de la Marne et de la forêt des Trois-Fontaines; voie ferrée Paris-Strasbourg avec gare de triage et ateliers; négoce alimentaire Auribault (35 sal.), installation de réseaux Sogetrel (50 sal.); musée de l'automobile française. La population communale de Villiers a augmenté entre 1900 et 1982, où elle avait atteint son maximum à 1 800 hab.; elle a regagné 120 hab. entre 1999 et 2008.

Valcourt (650 Valcourtois, 377 ha dont 215 de bois), à 4 km au NE d'Éclaron au bord de la Marne et du canal de dérivation, en banlieue SO de Saint-Dizier, a perdu 90 hab. dans le même temps; un observatoire astronomique y est ouvert au public. Juste à côté en aval, la petite commune de Moëslains (480 Médiolanais, 162 ha) a une chapelle romane classée (12e-13e s.); elle a perdu 90 hab. entre 1999 et 2008.