École-Valentin

2 360 hab. (Écovaliens), 322 ha, commune du département du Doubs dans le canton d’Audeux, 6 km NNO de Besançon. Servie par l’échangeur N 57-A 36, la commune est pleinement intégrée à l’agglomération de Besançon et participe surtout à ses activités de service et de commerce. La commune vient d’une fusion de 1972 entre École à l’ouest et Valentin à l’est, de part et d’autre de la principale sortie de Besançon vers le nord (N 57); elle a passé les 1 000 hab. en 1975 et les 2 000 en 1997, et s’est accrue de 200 hab. entre 1999 et 2008; château du 16e s.

Elle a reçu un hypermarché Carrefour (410 sal.) et un multiplexe de cinéma (Les Images, 20 sal.). Outre la fabrique de pièces usinées pour l’horlogerie Cheval (120 sal.), qui date de 1848, elle accueille de nombreuses entreprises caractéristiques des banlieues: comptabilité Procompta (40 sal.), travail temporaire Indibat (55 sal.) et Proman (20 sal.); négoce d’informatique Sigec (35 sal.), magasin Culligan (traitement des eaux, 20 sal.); ingénierie EIMI (50 sal.), constructions Pertuy (110 sal.) et Eiffage (55 sal.), peinture en bâtiment Bonglet (45 sal.), carrelage Previtali (25 sal.), gestion d’autoroutes de la SAPRR (125 sal.), nettoyages Veolia (360 sal.), Onet (220 sal.) et Setra (180 sal.), gardiennage Carats (45 sal.); transports Alloin (35 sal.) et Garnache (35 sal.), et nombreux garages.