Éleu-dit-Leauwette

2 900 hab. (Éleusiens), 117 ha, commune du Pas-de-Calais dans le canton de Liévin-Sud, juste au sud-ouest de Lens entre Lens et Avion. Elle a été ruinée en 1914-1918. Elle avait reçu les puits 3, 3 bis et 3 ter de la Compagnie des Mines de Liévin, ouverts de 1872 à 1904. La Souchez coule au sud de la commune dans une vallée où ont été aménagés un parc avec étang et des installations de sports; location de matériel médical SOS Oxygène (40 sal.).

Le nom a connu des formes variées en Alois, Elues, Elleux ou Esleux et dit Leauwette a été ajouté au début du 18e siècle, apparemment pour évoquer le cours de la Souchez. La commune n’avait que 50 hab. au milieu du 19e s. ; elle est montée à 800 hab. en 1911, 2 100 en 1936, a culminé à 3 700 hab. en 1982 et perd des habitants depuis (–220 hab. de 1999 à 2010).