Épine (L')

670 hab. (Épinots), 3 051 ha, commune de la Marne dans le canton de Marson, 8 km ENE de Châlons. Elle est connue pour sa colossale basilique gothique très flamboyante, dédiée à Notre-Dame, et qui se voit de loin dans les basses collines de craie. Elle a été édifiée entre 1410 et 1524 pour consacrer un lieu de pèlerinage d’origine obscure, mais actif depuis le 13e s., objet d’une «vision» de «buisson ardent» en 1400, et qui persiste modérément de nos jours. Les plans et le début de la construction sont dus à un architecte anglais, au temps où ses compatriotes occupaient les lieux. Un couvent de minimes l’a accompagnée de 1624 à 1789. Elle reçoit aujourd’hui jusqu’à 100 000 visiteurs par an.

Le village originel était Melette, en position plus centrale dans le finage; cependant Sainte-Marie-à-l’Épine était déjà mentionnée en 1230, comme hameau relevant des religieux de Saint-Jean de Laon. Le nom vient simplement de buissons épineux, mais il a servi aussi pour invoquer une épine de la couronne du Christ; Melette, mentionnée en 1107, n’était déjà plus citée au 17e s. La proximité du camp de Mourmelon se fait sentir: au sud-ouest de la commune, stand de tir et terrain de manœuvres dans un carré d’environ 60 ha; au NO, ensemble de réservoirs d’hydrocarbures; hôtel-restaurant réputé Aux Armes de Champagne (25 sal.).