Essoyes

720 hab. (Essoyens), 3 557 ha dont 1 857 de bois, chef-lieu de canton du département de l'Aube dans l'arrondissement de Troyes, 50 km au SE de Troyes (17 km de Bar-sur-Seine), dans la profonde vallée de l'Ource. On y révère un ancien atelier du peintre Auguste Renoir, dont la femme, Aline Charigot, était originaire d'Essoyes, ainsi que la mémoire de son fils l'acteur Pierre Renoir, également enterré à Essoyes. Le village propose un Écomusée «Maison de la vigne». La dépopulation a été sévère: la commune a encore perdu des habitants depuis 1960 (820 hab. sdc), et en avait 1 700 au début du 19e s., 1 400 vers 1900; mais la commune a repris 60 hab. après 1999. La vigne s'est beaucoup étendue récemment et occupe une cinquantaine d'exploitants sur 423 ha. Essoyes anime une communauté de communes de l'Arce et de l'Ource, qui réunit 16 communes (3 600 hab.).

Le canton a 4 100 hab., 21 communes et 31 461 ha; il est limitrophe de la Haute-Marne à l'est et de la Côte-d'Or au sud, et va au nord jusqu'aux portes de Vendeuvre-sur-Barse, où la commune de Puits-et-Nuisement (200 Puisementins, 1 219 ha) est d'ailleurs dans le Parc de la Forêt d'Orient. Il occupe ainsi une part du plateau des Bars, et sa partie centrale est très accidentée, offrant çà et là des sites appréciés comme vers Chacenay (70 hab., 780 ha dont 213 de bois et 67 de vignes), qui s'orne d'un château des 13e-15e s. restauré au 19e s. par l'équipe de Viollet-le-Duc, avec musée des manuscrits et chapelle du 12e s. dans un parc de 50 ha, 7 km au nord d'Essoyes.

Chervey (190 hab., 1 328 ha dont 322 de bois), dans la vallée de l'Arce au nord d'Essoyes et 10 km à l'est de Bar-sur-Aube, cultive 135 ha de vignes d'AOC (35 exploitants). Un parc éolien de 18 mâts (36 MW) a été installé au nord de la commune et du finage de ses deix voisines de l'est Bertignolles (70 hab., 619 ha) et Éguilly-sous-Bois (120 hab., 1 011 ha dont 382 de bois), dont les villages sont également dans la vallée de l'Arce; le parc porte d'ailleurs le nom de Vallée d el'Arce, mais il est évidemment sur un bombement du plateau, le long de l'A 5. Les trois communes ont reçu chacune six éoliennes sur les sites de Druine, Nouret et le Noyer. Magnant (190 Magnantais, 1 532 ha), 22 km au NO du chef-lieu, 10 km au NNE de Bar-sur-Seine, est la commune la plus occidentale du canton; elle accueille un échangeur de l'A 5 avec péage, hôtel du Val Moret (30 sal.) et base d'autoroute de la SAPPR (25 sal.).

Plusieurs versants viticoles sont entretenus également le long de l'Ource, au pied desquels s'alignent d'ouest en est Landreville (540 Landrevillois, 1 420 ha dont 492 de bois et 251 de vignes) au bord de l'Ource, qui a perdu 26 hab. entre 1999 et 2004; Loches-sur-Ource (4380 Lochois, 1 371 ha dont 367 de bois et 278 de vignes) qui a un vendangeoir des champagens Taittinger (20 sal.); et, plus loin dans la plaine, à 6 km ENE d'Essoyes, Fontette (190 Fontettois, 1 936 ha dont 688 de bois et 160 de vignes) où est le champagne Charles Collin (20 sal.). La partie méridionale du canton, dans le prolongement de la forêt de Clairvaux, est très boisée et appartient déjà aux grands plateaux bourguignons.