Évenos

1 900 hab. (Ébrosiens), 4 195 ha dont 2 000 de bois, commune du département du Var dans le canton d’Ollioules, 6 km au nord du chef-lieu. Le village est perché au-dessus des gorges d’Ollioules et dominé par un ancien donjon; le fort de Pipaudon (fin du 19e s.) est proche. Sainte-Anne-d’Evenos est le doublet d’Évenos en bord de route, à 4 km au SE du Beausset et en sensible croissance, au point d’être devenu le centre administratif de la commune; un autre village, Broussan, est au contraire en hauteur sur le plateau entre Evenos et le mont Caume. La limite communale s’appuie au sud sur la crête du Gros Cerveau; elle atteint 429 m à l’ouest et, à l’est, 534 m au Croupatier et 576 m au Cap Gros puis, au nord-est, 801 m au mont Caume. Le finage contient les restes des bourgs castraux d’Orvès et de Saint-Estève (12e s.), des avens au nord-ouest, une ancienne mine de bauxite au nord-est, et le site d’escalade des falaises du Cimay (ou Cimaï), où l’on extrayait du marbre; la commune n’a que 76 ha de vignes. Évenos avait moins de 600 hab. entre 1930 et 1965, et croît depuis, gagnant 200 hab. de 1999 à 2007 et dépassant ainsi le seuil des 2 000 hab.