Fameck

12 400 hab. (Fameckois), 1 245 ha dont 237 de bois, chef-lieu de canton du département de la Moselle dans l’arrondissement de Thionville-Ouest, 10 km au SO de Thionville, au pied de la côte que domine la forêt de Moyeuvre, sur le tracé de la N 52. Fameck, qui donne à l’est sur Florange et Uckange, est dans le bassin de la Fensch un pôle tertiaire, avec un collège, un lycée général et un lycée professionnel publics; maison de retraite de 60 lits. Une bonne partie de l’habitat forme la «zone urbaine sensible» de Rémelange. La commune avait 1 300 hab. en 1811, 2 500 en 1936 et a culminé à 17 800 hab. en 1975, tout en ayant cédé une partie du territoire à la nouvelle commune de Saint-Nicolas-en-Forêt en 1957; elle aurait perdu 400 hab. entre 1999 et 2008.

Daewoo a fermé son usine d’assemblage de postes de télévision, reprise toutefois par Thyssenkrupp Presta, qui y emploie 75 personnes à l’entreposage d’équipements pour automobiles; métallerie Graff (45 sal.); centre commercial Leclerc (270 sal.), deux Intermarchés (25 et 20 sal.); nettoyage Onet (300 sal.), nettoyage urbain Sita (30 sal.), traitement de déchets Lorval (25 sal.).

La municipalité est traditionnellement à gauche. Le maire, Michel Liebgott, socialiste, est élu depuis 1989. Le canton de Fameck a 20 000 hab., 3 communes, 2 503 ha dont 402 de bois; les deux autres communes, au SE, sont Richemont et Mondelange.