Farébersviller

6 000 hab. (Farébersvillois), 688 ha, commune de la Moselle dans le canton de Freyming-Merlebach, 7 km au SE de celle-ci et 16 km à l’ouest de Sarreguemines; la forme allemande du nom fut Pfarrebersweiler. La ville s’était doublée à l’est d’un grand ensemble d’habitations, logeant des travailleurs du bassin minier, qui a complètement changé son existence, ainsi que celle de la commune de Théding sur laquelle il déborde. Farébersviller avait absorbé Henriville entre 1811 et 1847; elle n’avait que 600 hab. avant-guerre et encore en 1954, et elle est passée d’un seul coup à 8 500 en 1962 avec la création d’un grand ensemble d’habitation. Puis elle s’est dépeuplée, et a encore perdu 900 hab. de 1999 à 2008. Restent quelques difficultés dans la Cité, que ne sauraient régler à elles seules une zone d’éducation prioritaire et l’inscription parmi les zones sensibles.

La ville a un collège public. Avec l’aide des pouvoirs publics et des collectivités territoriales, un grand parc industriel de 104 ha, dit Mégazone Moselle-Est, a été équipé entre un échangeur de l’autoroute de l’Est et la voie ferrée qui mène à Sarreguemines; elle doit ainsi permettre les échanges fer-route, et elle se complète de la zone tertiaire du Buhel (25 ha). L’ensemble déborde sur les deux communes voisines d’Henriville et Seingbouse (v. Freyming-Merlebach).