Ferrière-la-Grande

5 600 hab. (Ferriérois), 1 001 ha, commune du département du Nord dans le canton de Maubeuge-Sud, 4 km SSE du chef-lieu, dans la vallée de la Solre. Elle a des maisons de pierre bleue, un collège public. D’une ancienne tradition de travail du fer que rappelle son nom, étaient issus une manufacture d’armes au 18e s. et des hauts fourneaux en 1830. Puis les fabrications se sont spécialisées, et finalement fortement réduits après plusieurs fermetures: fabriques d’équipements de contrôle industriel Vaudrion (120 sal.), Segula (100 sal.) et d’équipements électriques Frydel (50 sal.) ; supermarché Carrefour (25 sal.), nettoyage STNI (160 sal.); maison de repos dans un ancien couvent de dominicaines de 1933, sentier de randonnée sur une ancienne voie ferrée. La commune a passé les 1 000 hab. en 1831, les 2 000 en 1861 et atteint les 4 000 en 1906 ; sa population n’a ensuite que lentement augmenté, jusqu’en 1975, est restée étale ensuite, puis a perdu 220 hab. entre 1999 et 2010.