Ferrières-en-Gâtinais

3 400 hab., 2 732 ha dont 456 de bois, chef-lieu de canton du Loiret dans l'arrondissement de Montargis, 14 km NNE de Montargis sur le plateau du Gâtinais au bord du Bied, affluent de droite du Loing. Longtemps Ferrières-en-Gâtinais, elle a simplifié son nom en Ferrières en 1999, puis l'a repris en 2001…. Les faubourgs de Ferrières sont dans la vallée du Loing, ainsi que des usines, la N 7, la voie ferrée et la gare. La commune conserve des restes d'une abbaye du 15e s. et du village médiéval, un musée des métiers d'art en Gâtinais; collège public, centre d'aide par le travail, La principale usine est une fabrique de machines-outils Redex (220 sal.); nouvelle fabrique d'écrans plats et panneaux d'affichage du groupe Vivendi-Universal (Universal Multimedia) prévue pour 70 emplois; Confiserie de Médicis (30 sal.), négoce de produits chimiques (Cpce, 35 sal.), finitions de bâtiment Leroy (25 sal.); supermarché Carrefour (40 sal.). La commune, qui avait eu 2 100 hab. en 1876, était descendue à 1 300 en 1931; mais sa population a doublé de 1970 à 1999 et gagné encore 300 hab. de 1999 à 2007. Le bourg est le siège de la communauté de communes des Quatre Vallées, qui réunit 18 communes et 14 200 hab.

Le canton a 15 500 hab. (14 000 hab. en 1999), 17 communes et 27 370 ha dont 4 000 de bois; il s'étire d'ouest en est le long de la limite du département de Seine-et-Marne; il est traversé par la vallée du Loing, que suivent la N 7 et la voie ferrée, et l'A 77, qui court sur le plateau plus à l'ouest. Il inclut au nord Dordives; juste à l'ouest de Ferrières, la commune de Fontenay-sur- Loing (1 700 Fontenaysiens, 973 ha dont 212 de bois) s'étire le long de la vallée et contient le golf-hôtel de Vaugouard-Montargis (30 sal.) au sud, près duquel va s'ouvrir un échangeur de l'autoroute A 19 à la traversée du Loing; chaudronnerie Vaillant (30 sal.), aluminium Loiret-Affinage (30 sal.), bétons Sotraco (30 sal.) et Stradal (30 sal.), maçonnerie Planète Habitat (25 sal.), transports Roux (40 sal.), garage Selvi-Lorin (40 sal.). Fontenay n'avait que 700 hab. en 1968 et croît depuis; elle a gagné 250 hab. de 1999 à 2007 (+18%). Nargis (1 300 hab., 2 227 ha dont 336 de bois) complète le peuplement de ce secteur de la vallée du Loing, sur le rebord du plateau de rive gauche; ancien moulin et maison d'éclusier (18e-19e s.) sur le Loing. Nargis avait 600 hab. en 1962, 750 en 1982, et a gagné plus de 150 hab. de 1999 à 2005.

À l'ouest du canton, 18 km au NO de Montargis, Sceaux-du-Gâtinais (600 Scéléens, 3 172 ha), sur le tracé d'une voie romaine d'Orléans à Sens, a des fouilles au site gallo-romain du Préau (temple, théâtre, thermes), et un petit musée archéologique; elle a gagné près de 100 hab. de 1999 à 2007. Au sud-ouest, Corbeilles (1 500 hab., 3 262 ha), 17 km ONO de Montargis, se signale par sa sucrerie-distillerie coopérative (110 sal.), membre du groupe Sucre-Union (Cristal), et un traiteur (Abeille royale, 30 sal.); sa population est tout juste stable depuis 1960. Gondreville (390 hab., 807 ha), 8 km au NO de Montargis, a une maison de retraite. À Girolles (730 hab., 1 390 ha), 8 km au SO du chef-lieu et 7 km au nord de Montargis, ont été trouvées les traces de grands ateliers de taille et polissage de silex; la commune est en croissance (+130 hab. de 1999 à 2007, soit plus de 20%).

Griselles (790 hab., 3 032 ha dont 1 291 de bois), 4 km au SE de Ferrières sur le Bied, a un vieux pont (15e s.) et un moulin à eau des 15e et 17e s., ainsi que deux châteaux du 19e s., la Fontaine et Bois-le-Roi; la commune empiète sur la forêt de Montargis; elle a gagné 160 hab. de 1999 à 2007. À l’extrémité nord-est du canton, Le Bignon-Mirabeau (270 hab., 1 283 ha dont 233 de bois) est traversé par la vallée du Betz, au bord duquel est le château de Mirabeau, construction du 19e s. qui a succédé à l'ancien château où naquit en 1749 Honoré Riquetti, comte de Mirabeau, mort en 1791; le château présente une collection de chromos. Sa petite voisine d'aval Chevry-sous-le-Bignon (230 Chevriots, 740 ha) a une église à peintures du 12e s.