Folschviller

4 340 hab. (Folschvillerois), 946 ha, commune de la Moselle dans le canton de Saint-Avold, 5 km au SSO du chef-lieu, dans le bassin supérieur de la Nied allemande, qui coule au sud de la commune. Celle-ci fut un centre de charbonnages; ses principaux établissements sont la ferronnerie-serrurerie belge Euro-Locks (80 sal.), les palettes Bois Composés (35 sal.), les plastiques Eurostyrène (45 sal.), la chaudronnerie SME (30 sal.), et surtout la boulangerie industrielle Neuhauser (300 sal.), siège d’un groupe local devenu titulaire d’une dizaine d’usines et d’autant chez Panavi, désormais intégré; négoces de matériaux Lotz (55 sal.) et Euromac (30 sal.), d’équipements d’automobiles Jokon (30 sal.), de bois TMC (20 sal.), jardinerie Villa Verde (30 sal.); un collège public. La cité de Furst, liée à un ancien puits de mine, et qui déborde sur Valmont, est inscrite parmi les «zones urbaines sensibles». La commune n’avait que 400 à 500 hab. entre 1876 et 1906, puis sa population a augmenté, sautant brusquement à 2 500 hab. en 1954, 5 100 en 1962; elle a un peu diminué ensuite, et a perdu 360 hab. entre 1999 et 2008.