Fontaine-les-Grès

880 hab. (Fontainats), 1 216 ha, commune du département de l’Aube à 19 km au NO de Troyes sur la route de Paris, dans le canton de Méry-sur-Seine, auquel elle a été rattachée en 1973: elle formait auparavant une enclave du canton de Romilly dans celui de Méry. Elle était le fief du groupe de bonneterie Doré-Doré (marque DD, 650 sal.), apparu en 1819 sous le nom de Doré, redoublé en 1867; ses anciens bâtiments sont classés, et la firme a largement contribué à l’urbanisme local; elle y conserve un atelier de 80 sal. (articles chaussants) et un négoce de 170 sal.; meubles de bureau et de magasin Larbalétrier (100 sal.), machines-outils à métaux Norelem (45 sal.), maçonnerie Chatignoux (35 sal.). Le bourg a une église moderne (1956) de l’architecte Michel Marot. La commune fut d’abord Fontaine-Saint-Georges, mais elle a changé de nom en 1859; sa population a crû lentement depuis les années 1900, où elle était de 400 hab., mais a perdu 40 hab. après 1999.