Formerie

2 160 hab. (Formions), 845 ha, chef-lieu de canton de l’Oise dans l’arrondissement de Beauvais, 40 km au NO de la préfecture. C’est une ancienne seigneurie du Vexin, très proche de la limite régionale, avec un collège public et une gare; abattoirs du groupe Bigard, ex-société Le Bocage (110 sal.), et aliments du bétail VLF (25 sal.), chaudronnerie Gamma (35 sal.), savons et détersifs Indal (25 sal.), cibles de ball-trap Laporte (20 sal.); transports Frévial (220 sal.), supermarché Simply (30 sal.). La population communale a longtemps été autour de 1 300 hab.; elle a augmenté entre 1950 et 1980; plutôt stable depuis, elle s’est réduite de 40 hab. entre 1999 et 2008. Formerie est le siège de la communauté de communes de la Picardie Verte, qui groupe 89 communes (31 100 hab.) des cantons du nord-ouest du département de l’Oise.

Le canton, limitrophe de la Seine-Maritime et de la Somme en Picardie Verte, a 8 300 hab. (7 800 en 1999), 23 communes, 15 197 ha; il s’étire du nord au sud, de la vallée de la Bresle, qui y a sa source, à celle du Thérain, qui le traverse au sud. Escles-Saint-Pierre (140 Esclois, 337 ha), tout au nord à 13 km NNE de Formerie, a une fabrique de bétons Sopragglo (30 sal.). Sa voisine Quincampoix-Fleuzy (420 hab., 922 ha dont 312 de bois), proche d’Aumale, nommée seulement Quincampois avant 1929, a une laiterie du groupe Senoble (35 sal.); Fleuzy est un hameau au nord-ouest. Abancourt (670 Abancourtois, 601 ha), 5 km au NNE de Formerie, est dotée d’une gare et de fabriques d’aliments du bétail Novial (35 sal.), Sefival (25 sal.) et Sogal (25 sal.), et a gagné une centaine d’habitants de 1999 à 2008.

Moliens (1 070 Moliennois, 939 ha), 7 km à l’ENE de Formerie, a gagné 120 hab. de 1999 à 2008. La commune associe trois villages-rues: Moliens, La Neuville-Moliens (absorbée en 1826) et Pleuville. Elle s’est illustrée par la création de la bonneterie Davesne en 1863, devenue ensuite Bloquert, et dont le patron, admirateur de John Kennedy, a lancé en 1966 la marque de chaussettes Kindy, avec un grand sens de la publicité; la société a absorbé Mariner en 1996, et a fabriqué à Moliens jusqu’à 20 millions de paires de chaussettes par an; mais elle a progressivement transféré ses fabrications à l’étranger; il reste 160 salariés.

Au sud, Saint-Samson-la-Poterie (250 hab., 430 ha), 7 km au sud de Formerie au bord du Thérain, a été jadis un centre de fabrication de creusets et poteries. À Villers-Vermont (120 hab., 661 ha), 2 km au sud sur le plateau, château (18e s.) et chapelle (17e s.) de Mercastel, avec un bois. Omécourt (160 Omécourtois, 871 ha), 10 km au SE de Formerie, a un château du 18e s. Saint-Arnoult (180 Saint-Arnoltiens, 790 ha), 9 km ESE du chef-lieu, se distingue par un prieuré des 15e-16e s. à colombage et le jardin du château de Colagnie-des-Bois; v. http://www.prieuredesaintarnoult.net.