Fourchambault

800 hab., 455 ha, commune du département de la Nièvre dans le canton de Pougues-les-Eaux à 6 km NO de Nevers. Cet ancien centre industriel, au bord de la Loire et sur la voie ferrée, est devenu une banlieue de Nevers mais sa population a diminué depuis 1975 (6 600 hab. sdc) et elle avait déjà dépassé 6 000 hab. au 19e siècle, avant de descendre à 4 700 en 1936 puis de remonter. Elle a perdu 120 hab. de 1999 à 2008. La commune n’a été créée qu’en 1855, à partir de ses trois voisines Garchizy, Varennes-Vauzelles et Marzy. Elle était alors une ville de forges, dont le nom fut associé à celui de Commentry dans l’histoire de la sidérurgie française. Après la dernière guerre, l’usine ACMA (Ateliers de construction de motocycles et accessoires) y employa jusqu’à 2 800 personnes à la construction de scooters Vespa (société Piaggio) entre 1951 et 1962.

Le principal employeur actuel est la Compagnie des engrenages (Messian-Durand, 75 sal.), qui a une autre usine à Guérigny; elle avait été fondée en 1901 par André Citroën et appartient à présent à un groupe allemand CMD GmbH. REP (Regain économie plastiques) fait du recyclage de plastiques (45 sal.); métallerie Royer (30 sal.); installations électriques Bourgeot (35 sal.); blanchisserie-location de linge Elis (30 sal.); traitement des ordures Sonirva (30 sal.). La ville a un lycée professionnel et un collège publics, un Intermarché (30 sal.), un détachement du 13e BSMAT.