Fourche-Guy Môquet (La)

quartier du 17e arrondissement de Paris, au nord-est, délimité à l'est par l'avenue de Saint-Ouen, au nord par la rue Navier, sous laquelle passe le chemin de fer de Petite Ceinture; à l'ouest par la rue Pouchet et au sud-ouest par l'avenue de Clichy. Il est formé d'une série de rues parallèles SO-NE, recoupées par la rue Guy-Môquet et la rue de La Jonquière. Elle accueille le collège public Stéphane-Mallarmé (730 élèves), que jouxte une clinique Orpea (95 lits de soins de suite et réadaptation), et plus au nord le lycée professionnel public Maria-Deraismes (secrétariat, 520 élèves) que borde le square des Épinettes; la résidence André Leroux monte à 55 m et 17 étages: c'est le plus haut immeuble de logements de l'arrondissement.

Vers l'ouest, la Cité des Fleurs a été aménagée dès 1847 par un lotissement dont le règlement exigeait que chaque jardinet soit fleuri; elle abrite aussi un foyer de jeunes travailleurs de 130 places. À la pointe sud, le lycée catholique Saint-Michel-des-Batignolles reçoit 370 élèves près de l'église du même nom, dont on remarque le haut clocher de brique rouge (1934). Le quartier bénéficie des métros Guy-Môquet, La Fourche et Brochant.

La Fourche désigne la bifurcation de l'avenue de Clichy, dont se sépare vers le nord l'avenue de Saint-Ouen. La station de métro La Fourche est sur la ligne 13, où elle mérite doublement son nom puisqu'elle est à la divergence des branches vers Saint-Denis et 13 B vers Gabriel-Péri (Asnières-Gennevilliers). La rue Guy-Môquet rend hommage depuis 1945 au jeune résistant communiste fusillé par les Allemands le 22 octobre 1941 à Châteaubriant (Loire-Atlantique); elle se nommait auparavant rue Balagny, succédant à un vieux Chemin des Bœufs. La station de métro Guy-Môquet est sur la ligne 13, branche principale vers Saint-Denis; elle s'est nommée successivement Carrefour-Marcadet, puis Marcadet-Balagny, et a changé de nom en 1946; elle offre une vitrine commémorative de Guy Môquet.