Gambsheim

4 400 hab., 1 738 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Brumath, 18 km au NE de Strasbourg au bord du Rhin où elle se distingue comme lieu de traversée et de barrage. Une route vers Achern (Allemagne) traverse le Rhin sur le barrage franco-allemand édifié en 1974, équipé d’une centrale hydraulique de 4 groupes à bulbe et d’écluses à très grands sas (270 m de long et 24 m de large), comme sa cadette Iffezheim. Le Caring (Centre d’alerte rhénane et d’informations nautiques de Gambsheim) organise et contrôle toute la navigation du Rhin en Alsace du haut de sa tour. Gambsheim a aussi une gare sur la ligne Strasbourg-Lauterbourg-Karlsruhe.

Le village originel est établi sur la rive gauche du Giessen, ru local issu de la Zorn et qui traverse tout le finage; il s’est étoffé de nombreux pavillons en lotissements. Le finage atteint à l’ouest l’A 35 et le Landsgraben et y a deux grands bois et un vaste étang de gravière. Les principales entreprises sont les transports Riss et Hammes (85 sal.), les installations électriques Sasi (50 sal.), la chaudronnerie SATI (30 sal.), un supermarché U (100 sal.); graviers et sables Veltz Vix (35 sal.) et GSM (20 sal.). La population a augmenté entre 1945 (2 400 hab.) et 1975, puis après 1999 (+500 hab. en 2007). La commune est associée à sa voisine du SO Kilstett dans une communauté de communes minimale, dite de Gambsheim-Kilstett (5 800 hab.), dont elle est le siège.