Gandrange

2 770 hab. (Gandrangeois), 408 ha, commune de la Moselle dans le canton de Moyeuvre-Grande, au débouché de l’Orne, rive gauche, dans la plaine de la Moselle, à 7 km ENE de Moyeuvre et face à Amnéville. C’est la seule commune du canton à avoir conservé une usine sidérurgique: Ispat-Unimétal emploie un millier de personnes et fabrique surtout du fil métallique, avec une capacité de 1,5 Mt/an. Usinor l’a cédée en 1999, donc bien avant qu’elle ait absorbé le groupe Arcelor, à la firme indienne Mittal, qui avait déjà une usine comparable à Schifflange au Luxembourg et 8 autres usines en France (filiales SMR et Tréfileurope), mais qui annonce une ample vague de licenciements; Ispat a été créée en 1976 en Indonésie.

L’usine de Gandrange avait 2 500 sal. en 1993, 1 050 en 2006; elle en a 630 en 2011 et son aciérie a été fermée en 2009. Les licenciements intervenus et une menace de fermeture ont été à l’origine de nombreuses polémiques autour de l’attitude des pouvoirs publics dans les années 2008-2009, et notamment de déclarations du Président de la République. Parmi les petites entreprises, n’apparaît plus guère que la métallerie Wallerich (20 sal.). La commune avait perdu en 1902 le territoire d’Amnéville; elle n’avait pas 400 hab. en 1896 et n’a atteint le millier qu’en 1954, puis elle a culminé à 2 700 (sdc) en 1968; la population oscille un peu depuis; elle s’est augmentée de 200 hab. entre 1999 et 2008.