Garlaban (massif du)

partie orientale de la chaîne de l’Étoile dominant la plaine d’Aubagne et qui offre de beaux sites de grottes et de parois calcaires propices à l’escalade; le point culminant est la butte des Pinsots (729 m), moins célèbre que le Rocher de Garlaban, à 711 m, qui la cache aux regards de sa haute et puissante corniche. Le Garlaban est tantôt considéré comme une partie de l’Étoile, tantôt associé et distingué de l’Étoile comme dans site Natura 2000. Il a été le théâtre de nombreux récits de Marcel Pagnol. Souvent incendié, il n’a plus guère que de la garrigue pour couvrir ses pentes. Son nom semble être à peu près équivalent de «mont blanc»; il avait été retenu pour le nom d’une communauté d’agglomération Garlaban-Huveaune-Sainte-Baume, puis finalement remplacé par la communauté d’agglomération du pays d’Aubagne et de l’Étoile.