Gauchy

5 700 hab. (Gasiaquois), 624 ha, commune de l’Aisne dans le canton de Saint-Quentin-Sud, juste en face de Saint-Quentin sur la rive gauche de la Somme au SE, à la divergence des routes vers Tergnier, La Fère et Guise. Gauchy n’avait que 500 hab. avant 1914 et a crû fortement au lendemain de la guerre, passant à 3 000 hab. en 1931; elle a repris sa croissance après la Seconde guerre, jusqu’en 1975, avant de stabiliser à peu près sa population.

Principale banlieue de Saint-Quentin et dotée d’un collège public, elle ajoute à l’ensemble industriel de l’agglomération un gros complexe de parfumerie avec les deux usines du groupe de l’Oréal Fapagau et Soprocos, de 290 et 280 emplois; une fabrique de matériel électrique et de signalisation (Hazemeyer, 190 sal.); la papeterie de la Cepap (Européenne de papeterie la Couronne), depuis 1997 au groupe espagnol Tompla, qui emploie 125 personnes à la fabrication d’enveloppes et pochettes; boulangerie industrielle Harry’s (45 sal.), conditionnement à façon Condi Plus (45 sal.), imprimeries Roto Aisne (45 sal.) et APG (35 sal.); plus un Intermarché (140 emplois), magasins Metro (50 sal.), Bricocash (50 sal.), négoces de boissons Lefranc Vinolux (55 sal.), de matériel de manutention Lenormant (45 sal.),; transports Citra (45 sal.) et ACT (35 sal.); installations électriques Actemium (Egea Gibert, 40 sal.) et thermiques Missenard Quint (150 sal.); publicité Adrexo (120 sal.). Mais la fabrique de fibres Tergal (240 sal. en 2005) a fermé en 2011, celle de moquettes Sodimatex en 2008.