Gendrey

390 (Gendreyens), 1 390 ha dont 555 de bois, chef-lieu de canton du Jura dans l’arrondissement de Dole, 24 km au NE de la ville. La commune a eu 700 hab. au 19e siècle, et sa population était tombée à moins de 220 hab. en 1975, elle a repris depuis, et gagné 80 hab. de 1999 à 2008. Elle a sur son territoire un accès à l’autoroute Comtoise, qui passe au sud du canton, et une grange cistercienne du 13e s.

Le canton a 3 000 hab. (2 500 en 1999), 14 communes et 8 772 ha dont 3 034 de bois; il est limitrophe de la Haute-Saône et du Doubs, bordé au nord par la vallée de l’Ognon, au sud par la forêt d’Arne, à l’ouest par celle de la Serre. Il ne comporte que de petits villages. Tout au nord, au bord de l’Ognon, se voient le jardin d’agrément, le verger et des restes classés (surtout 12e-13e et 18e s.) de l’abbaye cistercienne d’Acey dans la commune de Vitreux (280 Vitrouillers, 785 ha dont 430 de bois), dont le village est à 5 km au nord de Gendrey et qui a gagné 70 hab., soit un tiers, de 1999 à 2008; près de l’abbaye, barrage et centrale hydroélectrique sur l’Ognon dans un ancien moulin classé.