Gobelins (les)

manufacture et avenue de Paris dans le 13e arrondissement. et en partie dans le 5e. Le nom vient d'une famille d'origine rémoise, établie au milieu du 15e siècle et exploitant une teinturerie associée à un moulin de la Bièvre. C'est sur ce site qui fut fondée en 1601 la manufacture de tapisserie des Gobelins, par des tapissiers flamands appelés par Henri-IV. Rattachée ensuite à la manufacture des Meubles de la Couronne, elle fut réorganisée par Colbert en 1667, mais connut de nombreuses difficultés à la fin du 17e siècle, au 18e et au 19e; elle reçut en 1826 les ateliers de la Savonnerie de Chaillot, mis brûla en 1871 et ne fut reconstruite qu'en 1914. Le tissage a repris et s'y poursuit.

L'avenue des Gobelins, longue de 760 m et large de 40 m, va de la rue Monge à la place d'Italie, sensiblement nord-sud. La manufacture est sur sa droite, dans le quartier Croulebarbe. Le nom est de 1869, l'avenue succédant à des tronçons d'anciennes rues. La rue des Gobelins n'a que 160 m; c'est une partie de l'ancienne rue Mouffetard, et un de ses tronçons a été intégré à l'avenue. Il existe aussi une villa des Gobelins, en impasse au sud de la manufacture. La station de métro Les Gobelins, sur la ligne 7 (1930) est au croisement de l'avenue et des boulevards Saint-Marcel, de Port-Royal et Arago; elle dispose de quatre accès.