Gondreville

2 870 hab. (Gondrevillois), 2 503 ha dont 954 de bois, commune de Meurthe-et-Moselle dans le canton de Toul-Nord, 6 km ENE de Toul, sur la rive droite de la Moselle, dont la vallée combine l’ancien cours, la Moselle canalisée et l’ancien canal de la Marne au Rhin. L’A 31, dont les voies se confondent ici avec celles de la N 4, passe juste au sud de la ville (échangeur). La commune contient au SE le grand bois de Gondreville, qui jouxte la forêt de Haye; le fort de Gondreville est un peu à l’ouest de la ville, au bord de la Moselle dans la plaine.

Le bourg n’est pas industriel, mais plutot orienté vers les transports et la logistique avec Frigo Transport 54 (40 sal.), les cars Transdev (2140 sal.) et Trans L (110 sal.), une plate-forme logistique des supermarchés Lidl (80 sal.), les entreposages Cemga (65 sal.) et Neolog (40 sal.), les négoces de matériel de chantier Bergerat-Monnoyeur (75 sal.), de fruits et légumes Pomonna (50 sal.), de meubles Rapp (40 sal.), de fournitures industrielles Aprolis (35 sal.). Gondreville a aussi trois spécialistes d’électricité: automatismes Setia (25 sal.), lignes électriques Ineo (35 sal.), réparations électriques Philec (20 sal.); une menuiserie HBO (25 sal.); nettoyage Hildenbrand (20 sal.); ingénierie financière Central Finances (60 sal.), placements immobiliers Piot-Sofip (25 sal.).

Le bourg a aussi un institut de rééducation. Sa population a crû régulièrement et modérément depuis les années 1930 et 1940, où elle était tombée au-dessous de 1 000 hab.; elle était de 1 500 hab. en 1975 mais avait déjà atteint ce niveau au 19e s. Elle croît depuis, et a augmenté de 620 hab. entre 199 et 2008 (+28%). La Mégazone internationale de Toul a été aménagée sur le site de Gondreville et déborde sur sa voisine de l’est Fontenoy-sur-Moselle (380 Fontenoyens, 554 ha), dont la population a presque doublé entre 1999 (200 hab.) et 2008. Gondreville est le siège de la communauté de communes du massif de l’Haye, qui comprend 4 communes (5 300 hab.).