Gorges de l'Ardèche

section particulièrement encaissée et pittoresque de la vallée de l'Ardèche à la traversée du plateau calcaire urgonien des Gras, de Vallon-Pont-d'Arc à Saint-Martin-d'Ardèche. Les sites les plus fréquentés sont des belvédères, l'arche naturelle du Pont d'Arc, et une demi-douzaine de grottes. Plusieurs sites de rochers sont utilisés pour l'escalade, tandis que la rivière est très appréciée par les amateurs de sports nautiques. La route n'est au fond des gorges qu'à leur début, jusqu'au Pont d'Arc; ensuite elle circule sur le rebord du plateau au-dessus du versant gauche de la rivière. La fréquentation annuelle des Gorges est estimée à un million de visiteurs. Deux intercommunalités du département de l'Ardèche font référence aux gorges: la communauté de communes des Gorges de l'Ardèche, Terre des Hommes, de la Pierre et de l'Eau, qui sous ce nom alambiqué réunit 15 communes et 9 600 hab. et siège à Vallon-Pont-d'Arc; la petite communauté de communes des Grands Sites des Gorges de l'Ardèche, associant 3 communes au sud de la rivière, soit 990 hab.; son siège est à Labastide-de-Virac et elle inclut l'aven d'Orgnac.