Grandfontaine

390 hab. (Grandfontains), 3 952 ha dont 3 600 de forêt, commune du Bas-Rhin dans le canton de Schirmeck, 5 km à l’ouest du bourg. L’habitat s’aligne au fond de la vallée du Framont jusqu’au hameau des Minières. Des mines de fer ont été exploitées, donnant jadis localement des aciers réputés (Framont), et l’on en visite une partie; le Donon a une petite station de sports d’hiver (ski nordique). La commune avait atteint 1 400 hab. en 1820 et en avait encore 900 dans les années 1870, 650 vers 1900.

Son territoire occupe toute la montagne vosgienne autour du Donon (1 006 m), qui est desservi par plusieurs routes et dont la forêt domaniale est parcourue de nombreuses pistes forestières. Il est très étendu vers le nord-ouest au-delà du Donon, où il envoie deux antennes de part et d’autre de la vallée de Celles, encadrant Raon-lès-Leau et Raon-sur-Plaine, ce qui le rend limitrophe de trois départements (Moselle, Meurthe-et-Moselle, Vosges); il contient ainsi au nord les chaumes de Roule Bacon et de Réquival et la maison forestière du Vindeck, à l’est la source et la haute vallée forestière de la Plaine, au sud la cascade de la Crèche et le sommet de la Corbeille. Une autre extension vers le sud-ouest lui accorde tout le versant gauche du bassin de la Grande Goutte, dont le hameau du Haut Fourneau en fond de vallée; il y atteint, à la frontière départementale des Vosges, la Tête des Blanches Roches (919 m) et la crête des Hautes Chaumes.