Grandpré

490 hab. (Grandpréens), 2 856 ha, chef-lieu de canton du département des Ardennes dans l’arrondissement de Vouziers, 17 km ESE de la ville dans la vallée de l’Aire. Le village, ancienne place forte, garde l’un des cinq défilés de l’Argonne; il est le terminus du chemin de fer touristique des Ardennes qui mène à Amagne-Lucquy et Rethel par Vouziers; un collège public partagé avec Buzancy. La commune a eu plus de 1 300 hab. au 19e s., 1 000 en 1911; elle a perdu 50 hab. de 1999 à 2008.

Le canton a 2 100 hab., 18 communes et 20 866 ha dont 8 551 de bois; limitrophe des départements de la Meuse (au SE) et de la Marne (au sud), il s’étend sur les vigoureuses collines boisées du massif de l’Argonne et, à l’est, sur leur avant-pays au relief plus calme. Entre les deux, passe la large vallée de l’Aire, qui rejoint l’Aisne un peu en aval de Grandpré. Le canton n’a qu’un petit tronçon de la vallée de l’Aisne. Saint-Juvin (120 hab., 940 ha), 7 km à l’ESE de Grandpré, s’orne d’une église fortifiée du 17e s.; 12 km au SE de Grandpré, Châtel-Chéhéry (170 hab., 1 608 ha dont 784 de bois), au pied du talus de l’Argonne, conserve les restes d’une abbaye cistercienne de 1144, et une part de la forêt d’Argonne.