Grendelbruch

1 300 hab., 1 463 ha dont 900 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Rosheim, 12 km à l’ouest de celle-ci dans le massif vosgien. Le village est au pied du signal de Grendelbruch (752 m, panorama, nécropole), sur un replat dominant la vallée de la Magel. Le territoire communal est très étendu vers le sud-ouest, et offre de nombreux sites de loisir et promenade, avec plusieurs refuges, villages de vacances, centres pour enfants. Il contient au nord un cimetière militaire national, les hameaux de Schwarzbachtal, Mackenbach et Wlschenmatten, au sud plusieurs anciennes marcairies et le hameau de Neuematten. Le grand Bois de Grendelbruch couvre la butte du Petit Rosskopf (908 m) et va, à la pointe sud-ouest, jusqu’au Grand Rosskopf (1 011 m). Jean Arp (1886-1966) fut un familier du village. La population communale augmente un peu depuis 1990 (920 hab.); mais elle avait atteint 1 600 hab. dans les années 1880.